La chenille ou le papillon ?

Comme pour « l’oeuf ou la poule », nous avons arbitrairement dû choisir de débuter le cycle de vie de la processionnaire du pin par la fécondation du papillon femelle entre les mois de juin et août.

Illustration cycle des chenilles processionnaires du pin

 

Les femelles recherchent alors un endroit pour créer leur cocon de soie blanche et s’y réfugier pour pondre leurs oeufs…Après 30 à 45 jours, les larves éclosent et commencent à dévorer les aiguilles aux alentours immédiats de la ponte ; elles restent au nid durant tout l’hiver avant de procéder à leur procession vers le sol où elles s’y enfouiront pour former leur chrysalide et se transformer en papillon au milieu de l’été.

 

C’est la chenille qui redémarre…

Il est temps de procéder à l’enlèvement des nids et à leur destruction avant que les chenilles se mettent en procession dès la fin mars – début avril et descendent au sol… puis le cycle redémarre.

Attention, ne jamais toucher un nid de chenilles. Très urticantes, elles provoquent des démangeaisons parfois aux conséquences graves. Faites appel à l’équipe de l’Eco des Jardins.

Pour en savoir plus sur les chenilles processionnaires, lisez notre article sur le blog de l’Eco.